Le sport, la flemme, le manque de temps & tes excuses à toi, c’est quoi ?

Le sport, la flemme, le manque de temps & tes excuses à toi, c’est quoi ?

Hello ! Aujourd’hui on se retrouve avec un article dans lequel je vais t’expliquer rapidement mon historique de grande sportive (ou pas). La génération et la société d’aujourd’hui nous incitent de plus en plus à faire du sport, à se sculpter “la shape parfaite”, pour atteindre des objectifs parfois surréalistes… À la base, le principe de faire du sport est recommandé pour de bonnes raisons : pour la santé physique mais mentale également. Alors pourquoi nous n’en faisons pas tous ? Pourquoi la plupart d’entre nous trouvent constamment des excuses pour ne pas en faire ou reporter ? Pourquoi certains le craignent et d’autres l’adorent ? Quelles sont les astuces pour se motiver et le rester ?

 


Ma relation avec le sport se résume à une histoire d’amour

Vraiment, crois-moi quand je te dis que plus jeune je détestais le sport à l’école ! J’étais de ces personnes qui trouvait n’importe quelles excuses pour ne pas en faire, qui faisait des crises d’asthme, des malaises et j’en passe à chaque fois que l’on devait courir 100m… (Bon je n’arrive toujours pas à courir, mais j’ai trouvé des alternatives comme les HIIT !)

 

Je voulais profiter de ma vie autrement, j’avais l’impression que le sport était une perte de temps. Puis finalement je me suis laissé amadouer en faisant de la danse, j’y ai pris goût et j’en ai fait 3 ans. Jusqu’au jour où on s’est “disputé” (j’ai eu une blessure au genou qui m’a fait arrêter)

 

Le sport & moi, après l’adolescence : la réconciliation

Plusieurs années ont passé, à la fac et en DUT j’allais de temps en temps faire des cours de zumba, de salsa mais je n’étais pas du tout assidue ! Puis il y a 4 ans, j’ai découvert le TOP BODY CHALLENGE de Sonia Tlev que j’ai fait avec 2 collègues (durant 3 mois). C’était assez difficile pour moi au départ, car JE NE CONNAISSAIS PAS DU TOUT le milieu du fitness, de la musculation.

 

Comme tout le monde, je ne suis pas née avec des haltères dans les mains… Mais de commencer cette activité à plusieurs m’a vraiment motivé et rassuré. Plus j’avançais dans le programme, plus je me sentais bien dans mon corps et dans ma tête (surtout en voyant les résultats obtenus en seulement quelques semaines). C’était devenu presque normal dans mon quotidien, comme une sorte de routine.

 

J’ai essayé plusieurs salles de sport, mais j’ai arrêté car financièrement c’était trop cher là où je vivais. Depuis, j’en faisais sur ma terrasse et malheureusement l’hiver je me démotivais 🙁. Mais comme je déménage sous peu, je me suis inscrite dans une salle à un budget tout à fait correct ! J’ai vraiment hâte de pouvoir me créer de nouveau une vraie routine sportive, et vous la partager pour rester motivé !

 

“Entre Possible & Impossible, deux lettres et un état d’esprit”. Alors stop les excuses !

 

Excuse 1 :
Non mais vraiment, je n’ai pas le temps de faire du sport.
RECTIFICATION : Je ne m’organise pas pour trouver du temps de faire du sport
Solution 1 :
Un hiit dure 10 à 30 minutes . Même le président peut les trouver dans sa journée ! Lève-toi plus tôt, pendant ta pause dej, ou remplace un moment de ta journée (scroll des réseaux sociaux)

 


Excuse 2 :
Ce n’est pas pour moi, je n’aime pas ça, du moins je déteste la perception que j’en ai.
Sport = course à pied = souffrance = contrainte = perte de temps = NO WAY
Solution 2 :
Trouve une activité qui te correspond, qui te plaît. Essaye des sports de combat, la danse, le fitness… Il existe énormément d’activité pour que chacun trouve chaussure à son pied 😉

 


Excuse 3 :
J’ai LA FLEMME d’aller à la salle de sport après ma journée de boulot.
Pourquoi ? Parce que je tu imagines TOUT ce qui va se passer ! “Je vais aller jusqu’à la salle, je vais me changer, je vais faire une séance d’1h, je vais me doucher, je vais me rechanger, je vais rentrer chez moi, il sera tard… Trop compliqué, je rentre chez moi direct !”
Solution 3 :
Ne te laisse pas envahir par tes pensées, car elles peuvent t’inciter à abandonner ton objectif. Au plus on réfléchit, au plus on se décourage et au plus on a la flemme ! Au contraire, fixe-toi des objectifs courts et précis afin d’agir sans trop réfléchir ; “Je vais à la salle”, une fois que tu es à la salle “je vais me changer”, une fois que tu es changé “je fais tel et tel exercice” etc…

 

 

Quelques astuces pour atteindre tes objectifs sportifs

Arrêter les excuses & la procrastination
Concevoir TON rythme, ta propre routine
Trouver un/une partenaire avec qui faire les séances
Te remémorer POURQUOI, dans quel but tu fais tout ça
Demander conseils/se renseigner auprès de professionnels
Te fixer des objectifs courts et précis, à réaliser dans l’immédiat
Essayer plusieurs sports/activités pour trouver ce qui te correspond
Rester motiver au maximum en ne réfléchissant pas trop aux efforts à fournir
Avoir une alimentation adaptée à tes objectifs, sans te priver ou enchainer les régimes

 
 

————————————–

 

ET TOI QUELS SONT TES EXCUSES &/OU TES ASTUCES POUR RESTER MOTIVÉ ?

Mélodie


2 commentaires sur “Le sport, la flemme, le manque de temps & tes excuses à toi, c’est quoi ?”

  • Coucou !
    J’ai un peu la même histoire que toi en faite ! J’ai toujours détesté le sport à l’école , j’étais nulle, je partais de zéro, les autres connaissaient les règles, étaient sportifs et donc avaient aucune envie de faire équipe avec moi. Le sport c’était le calvaire !
    En revanche la danse j’adorais ça mais je n’en faisais que très peu.
    Mais quand je suis devenue étudiante, j’ai ressenti le besoin de transpirer, de bouger, de m’aérer le corps et l’esprit.
    Petit à petit je ‘m’y suis mise avec de plus en plus de plaisir. J’ai même dansé énormément, jusqu’à 4h par jour, été à New york un mois pour un stage, passé des concours …
    Maintenant avec le travail je n’ai plus autant de temps à y consacrer mais je continue à faire 3h de danse dans la semaine et 1h de pilate.
    En revanche il ne faut pas faire du sport pour maigrir selon moi car ça devient vite décourageant mais uniquement pour le plaisir et les bonnes sensations …
    Bisous

    • Coucou Anaïs,
      merci beaucoup pour ton témoignage ! C’est vrai que nos histoires sont un peu similaires, mais toi tu as quand même mis la barre assez haute avec la danse ! :O
      Et d’avoir une activité qui te prend déjà 4h par semaine c’est génial !
      Après concernant les motivations pour faire son sport, je pense qu’elles sont libres à chacun. Certaines personnes se motivent pour une perte de poids et y prennent finalement plaisir. Mais je pense que tu sous-entendais que si le sport était une contrainte que ça ne marcherait pas sur du long terme car ça décourage plus facilement et là je suis totalement d’accord !
      Bises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.